Les machines à sous modernes et leur caractère aléatoire

Le hasard joue le rôle principal dans les jeux de machines à sous. A trois ou à cinq lignes payantes, mécaniques ou électroniques, la clé de paiement pour une machine à sous est le caractère aléatoire des tours et des images qui surgissent. Le principe de l’aléatoire est le même aujourd’hui qu’à l’époque où Charles Fey a créé la première machine à sous « Liberty Bell », en 1895.

Bien sûr, la plus grande différence est que les machines à sous sont maintenant contrôlées par un microprocesseur au lieu des roues mécaniques. Dans le cas des machines à sous mécaniques, les chances de gagner se basaient sur la probabilité déterminée par le nombre et la fréquence des symboles sur chaque rouleau. Les machines à sous contrôlées électroniquement sont vraiment aléatoires.

Les premières machines à sous ont été actionnées mécaniquement. « Liberty Bell » a offert son plus gros jackpot lorsque trois photos de la cloche se sont alignées. Inutile de dire, sur chaque rouleau, il y avait moins de photos de la cloche que n’importe quel autre symbole. Mais ces appareils pouvaient être détraquées ou fixées de manière à modifier les probabilités.

La génération ultérieure a été celle des machines à sous électro-mécaniques, combinant les moteurs électriques et les roues mécaniques. Cela les a rendues plus fiables et plus contrôlables par le casino.

Tout cela a changé en 1984 les premières machines totalement informatisées ont été introduites. Ces machines ne dépendaient plus des probabilités, mais des nombres vraiment aléatoires. Dans les termes inspirés d’un spécialiste, il y avait un Dieu dans la machine – le générateur de nombres aléatoires (RNG). Ce générateur avait pris le contrôle et il était devenu impossible de prédire les résultats ou de casser le mécanisme.

Comment fonctionne-t-il, ce nouveau mécanisme? A l’intérieur de chaque machine à sous il y a un microprocesseur avec un générateur de nombres aléatoires qui produit constamment des suites de numéros, même quand il n’y a aucun joueur à la machine. Chacune de ces séries de numéros correspond aux symboles sur les rouleaux. Chaque symbole a son propre numéro.

Dès qu’un joueur place les pièces dans une machine et tire la manche (ou appuie simplement sur le bouton), la suite de numéros générés à ce moment-là est capturée et transférée aux rouleaux. Le tournoiement des rouleaux n’influence pas le résultat. Le logiciel est celui qui contrôle le résultat et le pourcentage du paiement et qui maintient l’avantage de la maison sans déviations.

L’emplacement des machines à sous dans le casino

L’un des plus anciens et plus connus mythes dans l’industrie des casinos, est celui selon lequel les machines à sous qui offrent les plus gros prix sont toujours placées près de l’entrée au casino. Même les joueurs expérimentés souscrivent à cette croyance. Malheureusement, ce n’est tout simplement pas vrai, nous disent les spécialistes.

L’idée derrière le mythe semble raisonnable. Le casino veut stimuler l’intérêt pour ces jeux, ce sont les plus rentables de la salle. Dans un casino, il y a beaucoup plus de machines à sous que n’importe quel autre jeu et le propriétaire d’un casino aimerait voir tout le monde jouer aux machines à sous, alors pourquoi ne les placeraient-ils là où les gens seraient les plus tentés de jouer?

La principale raison en est que de telles pratiques sont probablement interdites par la commission qui autorise le casino. Les lois régissant les machines à sous réglementent strictement les paiements des machines et, par conséquent, le casino n’est pas autorisé à bricoler les paiements de sorte que certaines machines deviennent plus faciles à battre que d’autres.

Mais il y a d’autres experts qui disent exactement le contraire. Les casinos installent ces machines à sous pas près de l’entrée au casino, mais là où il y a beaucoup de trafic, par exemple à proximité des changeurs de monnaie, des passages pour les joueurs ou sur des plateformes plus élevées, où elles sont plus visibles.

Il y a toute une histoire, de savoir où trouver les appareils « juteux » et comment éviter les plus parcimonieux. Dans ce cas, dit-on, évitez les machines près de l’entrée, celles près des guichets de paris sportifs et les tables de jeu. Dans ces endroits, la maison ne veut pas que les clients soient distraits par les machines à sous.

S’il est vrai que les paiements sont strictement contrôlés par les commissions de jeu, la confusion au sujet de l’emplacement des machines à sous peut avoir à faire avec la fréquence. Il s’agit de la fréquence à laquelle une machine a payé. La différence est que la machine avec une fréquence de gain inférieure aura de plus gros paiements.

Nouvelles machines à sous « Le Seigneur des Anneaux » par Microgaming

Il n’est plus question que d’un mois: la société Microgaming décrochera le jackpot en lançant la machine à sous vidéo inspirée de la superproduction « Le Seigneur des Anneaux »!

Les rumeurs récentes sur un accord Micorgaming-Warner Brothers pour la production de la nouvelle machine à sous, ont enfin été confirmées et on n’a plus trop à attendre!

Le nouveau jeu sera dans les casinos en ligne utilisant le logiciel Microgaming à partir du mois de septembre 2010. Mais il ne s’agit pas tout simplement d’un seul jeu: « Le Seigneur des Anneaux » offrira aux fans des machines à sous trois jeux d’un seul coup.

Les trois jeux seront créés autour des trois parties de la saga: La Communauté de l’Anneau, Les Deux Tours et Le Retour du Roi. Justement dans l’ordre chronologique et avec la publicité et l’animation inhérentes à chaque lancement. La date officielle de sortie n’a pas été annoncée, ce qui fait la surprise d’autant plus palpitante.

Microgaming est une marque très bien connue dans l’industrie des jeux en ligne et primée pour la production des machines à sous vidéo. Après l’énorme succès qu’elle a eu avec Thuderstruck et Tombraider, l’arrivée du « Seigneur des Anneaux » donne lieu à de grands espoirs pour l’avenir.