Cryptologic et Marvel annoncent la prorogation de leur contrat

Dans un communiqué de presse diffusé fin juin à Dublin, Cryptologic a annoncé que l’accord conclu avec Marvel Entertainment serait prolongé jusqu’en 2013. L’accord exclusif signé en 2005 par les deux sociétés a déjà été prorogé trois fois. Suite à ce contrat, les fans des super-héros créés par Marvel pourront jouir de plus de nouveautés disponibles sur les sites de casinos.

Depuis 2005 Cryptologic a développé 17 machines à sous en ligne basées sur les histoires des super-héros de Marvel Comics. Spider-Man, Hulk, X-Man, les 4 Fantastiques, Blade, Darevil, Sub-Mariner ont fait leur apparition sur les rouleaux des machines à sous, devenant vite les favoris des joueurs. De plus, Hulk et Spider-Man apparaissent dans deux thèmes chacun. Cryptologic a ainsi partagé le succès de Marvel et grâce à la prorogation de contrat les performances pourront se répéter.

Brian Hadfield, le PDG de Cryptologic, a nommé le partenariat « audacieusement différent ». « C’est passionnant de prolonger un accord qui a été fructueux pour les deux parties et de renforcer l’avantage concurrentiel de Cryptologic dans le secteur des jeux de marque. Nous sommes impatients de travailler avec Marvel pour offrir une expérience encore plus prenante pour chaque joueur », a commenté le directeur.

Simon Philips, responsable des « Produits de consommation à l’échelle mondiale » de Marvel Entertainment, a fait écho aux paroles de Hadfield. « Ils (Cryptologic) ont prouvé leur capacité de transférer les super-héros dans des jeux de casino de succès », a opiné Philips. Des deux côtés, l’avenir est prometteur.

Barrière Les Princes ajoute trente-cinq machines à sous

Le 21 juin 2009, Barrière Les Princes, une propriété du célèbre groupe homonyme, a annoncé qu’il augmenterait son répertoire de machines à sous. Trente-cinq bandits manchots seront ajoutés dans les salles de ce célèbre casino situé à Cannes.

Avec les nouvelles machines à sous, Barrière les Princes comptera 120 appareils de jeu. Ces dernières ont reçu le qualificatif « basse dénomination », à cause de la valeur des mises qu’on peut y placer. Les nouvelles machines à sous vont de 1 à 5 centimes, celles-ci ayant été conçues pour correspondre à tous les budgets.

Cette mesure ne peut être qu’en faveur des parieurs, mais n’oublions pas que les casinos ont aussi à gagner de cette stratégie. Touchées par la crise économique et par l’interdiction de fumer dans les lieux publiques, les maisons de jeux ont vu leurs chiffres d’affaires chuter de 8 à 10%. De plus, les casinos terrestres doivent déjà faire face à leurs concurrents virtuels. Dans ce contexte, l’ajout de jeux qui demandent de faibles investissements de la part de joueurs, pourrait ranimer l’activité dans les casinos terrestres.

Garfield fête son anniversaire dans les casinos!

L’histoire de Garfield, le sympa chat autolâtre, est connue au public depuis 1978. Publiée pour la première fois le 19 juin 1978, la bande dessinée créée par Jim David a connu un grand succès, augmenté par l’apparition du dessin animé homonyme. Depuis, le 19 juin est considéré la date de naissance de la petite vedette malicieuse. Cette année, les fans du Garfield auront la chance de fêter son anniversaire tout en jouant à des machines à sous spécialement créées pour lui.

La première est la machine à sous « Fat Cat » de Vegas Technology. Garfield est, catégoriquement, le chat le plus paresseux de la Terre, passionné des spécialités culinaires italiennes. Mais, contrairement au gros chat du dessin animé, Garfield qui apparaît sur les rouleaux du jeu est un chat fortuné. Garfield est devenu grand patron! Les symboles sur les rouleaux sont des signes de grande richesse: serviteurs, dollars, des sacs regorgeant d’argent et bien sûr, une mignonne petite amie…

Le jeu compte 5 rouleaux et 20 lignes de paiements. Et, même si le protagoniste est un félin riche, les paris commencent de 0.01$. La mise la plus élevée est de 5.00$. Le jeu bonus offre des sacs d’argent et des crédits de jusqu’à 1.000 fois la valeur de la mise.

La deuxième machine à sous qui célèbre le Roi non couronné des chats, est Alley Cats, créée par Microgaming. On retrouve Garfield à côté de son propriétaire Jon Arbuckle. Le passe-temps favori du petit carnassier est donner des spectacles hissé sur la palissade.

« Alley Cats » compte 5 rouleaux et 9 lignes de paiement et les paris vont de 0.01$ à 0.25$. Le Jackpot maximal est fixé à 10.000 jetons. Le jeu dispose de deux rounds bonus. Vous aimerez surtout le deuxième. On y verra un chien sur le poste d’une quille et Garfield lancer la boule pour la frapper. Odie, le chien de Jon, vit avec Garfield. Odie est une créature nigaude et Garfield se délecte en abusant de ses travers.

Paddy Power fête le Tour de France

Au mois de mai, le casino en ligne Paddy Power a organisé un tournoi qui mettait en jeu 75.000 € et une excursion à Monte Carlo. Le tournoi a eu un tel succès, que Paddy Power lancera en juin une deuxième version du concours. Cette fois-ci, le thème ést le Tour de France.

Le signal de départ sera donné le 18 juin, la cible des participants étant la cagnotte de 100.000 €. La promotion prendra fin le dernier jour du mois. Pendant deux semaines, les joueurs pourront essayer leur chance pour remporter une partie du prize-pool. Les gagnants seront désignés selon deux critères: le nombre total des parties jouées et le montant total des paris. Les paris peuvent être placés également dans des parties à petite mise ou à grande mise.

Toujours en juin, Paddy Power sortira une nouvelle machine à sous, inspirée de la superproduction Transformers II. Le mois de juin apporte aussi un bonus spécial et bien sûr, le bonus de bienvenue pour les nouveaux joueurs.

Le monopole italien de jeux optimise son offre de machines à sous

Le monopole italien de jeux AAMS (Amministrazione Autonoma di Monopoli di Stato) se prépare à lancer une série de « vidéo loteries ». La série est censée optimiser l’offre de machines à sous et de leurs paiements. L’annonce a été faite le 17 juin, par un porte-parole d’AAMS. Le décret AAMS pour la sortie des nouveaux jeux est prêt pour la signature ministérielle. La procédure législative sera suivie d’une période d’expérimentation des nouveaux équipements.

« Le plan a été envoyé à 10 titulaires de concessions pour des machines à sous. Nous étudions ensemble le projet », a déclaré le porte-parole à Reuters. L’approbation de la mesure durera plus de quelques semaines, le plan étant à présent au stade de projet.

Lottomatica SpA, la plus grande société de jeux d’Italie, exploite 51.000 machines à sous. Les nouvelles machines vidéo seront liées au réseau de ce concessionnaire. La prochaine étape sera le remplacement des anciennes machines.

« Dans quelques cas, on ne changera pas les machines, mais seulement les logiciels », a expliqué l’analyste Lorenzo Re. « Ce sera un processus avec des règles différentes et plusieurs types de jeux. Ces machines seront liées à un réseau. Il s’agit d’une évolution du secteur, d’un progrès ».

En mai, les mises sur les machines à sous représentaient 46% du total des paris effectués en Italie (4.3 milliards d’euros).

Les machines à sous représentent un sous-domaine profitable pour Lottomatica. Lorenzo Re estime que les investissements de la société dans ce secteur pourraient augmenter les revenus des machines à sous à 145 millions d’euros à la fin de 2009. En 2008, les bilans ont indiqué 90 millions d’euros.

L’étape expérimentale du projet débutera le 1er septembre et s’étendra sur deux mois.

L’interdiction des machines à sous apporte à la Grèce une lourde amende

Suite à une décision de la Cour de justice européenne (CJCE), la Grèce est tenue de payer une amende de 3 millions d’euros. L’Etat se fait coupable de ne pas avoir abrogé une loi interdisant tous les types de machines à sous à travers le pays.

La CJCE a également statué que la Grèce devrait en outre payer une amende de 31.536 pour chaque jour de délai dans le changement de la législation. La nouvelle loi devrait permettre aux opérateurs de jeux à installer des machines à sous dans les bars et les cafés.

La loi contre les jeux électroniques a été adoptée en 2002. Elle visait à mettre fin à l’utilisation des milliers de machines à sous répandues dans les salles et les cafés du pays. Le gouvernement craignait que ces jeux n’eussent un impact négatif sur les petites communautés.

La loi a ensuite été étendue à tous les jeux dans les espaces publics autres que les casinos.

En octobre 2006, La CJCE a estimé que la loi violait certains principes du droit communautaire, y compris la libre circulation des biens et des services.

Séries estivales de machines à sous sur Millionaire Casino

Sur Millionaire Casino, la température d’un été torride sera élevée par une promotion de machines à sous censée se dérouler pendant toute la saison.

« Les Séries de machines à sous Eté 2009″ mettent en jeu 700.000$ et proposent trois tournois, correspondant aux trois mois estivaux. Pour chacun des tournois mensuels, la cagnotte garantie est de 200.000$. La somme pourra être partagée entre 8.000 participants. Les cinq premiers gagnants des Séries vont partager une cagnotte additionnelle de 100.000$.

Le programme des événements est le suivant:

10 – 30 juin: la première partie des Séries, jouée sur la machine à sous « The Right Prize »

1- 31 juillet: la deuxième partie, jouée sur « Wheel of Chance »

1- 31 août: la troisième partie, jouée sur « The Reel Deal ».

Il y a aussi une quatrième partie de l’événement, Les grands prix des Séries, allant se dérouler le 31 août.

L’entrée à chacun des tournois est de 10$. Les joueurs ayant cinq ou plusieurs recaves (re-buys) à la première ou deuxième partie recevront une entrée gratuite pour la partie suivante.

Les trois cagnottes de 200.000$ seront partagées de la façon suivante: le gagnant prend 50.000$, le deuxième empôche 15.000$ et le troisième, 5.000$. Le quatrième et le cinquième auront, chacun, 2.500$. Un prix de 1.000$ sera accordé aux joueurs de la sixième à la dixième place. Chaque joueur, jusqu’au 8.000e, aura un prix à recevoir; à partir de la 1501e place et jusqu’à la 8.000e, le prix attribué sera de 10$ – juste la valeur du buy-in.

Les cinq joueurs avec le plus grand solde cumulé sur les trois événements se partageront un prix supplémentaire de 100.000$: 50.000$ pour le premier, 20.000$ pour le deuxième, 15.000$ le troisième, 10.000$ le quatrième et 5.000$ le cinquième.