Playetch vous apporte « La Surprise du Père Noël »!

Le Noël approche et quelle meilleure façon d’entrer dans l’esprit des fêtes que de tenter votre chance à une machine à sous sur un thème spécial?

Le nouveau jeu est créé par Playetch et s’appelle La Surprise du Père Noël (Santa’s Surprise) et dispose d’un mélange classique de symboles de fêtes qui vous feront entrer dans l’ambiance, y compris les hommes de pain d’épices, les bas et bien sûr, le barbu lui-même.

Les symboles visuels de la période de Noël ne sont pas les seuls qui apportent la joie aux joueurs. Les effets sonores du jeu apportent les chants traditionnels de la fête et le rire réconfortant du Père Noël.

Le Noël est en effet le temps des cadeaux et Playetch a pourvu le jeu avec une multitude de fonctionnalités supplémentaires, y compris un tour bonus « Christmas Gift », qui demande aux joueurs de choisir le bon cadeau sous l’arbre de Noël, pour un gain encore plus grand.

Il y a aussi un jackpot de 10,000 pièces, qui peut être gagné lorsqu’on obtient la bonne combinaison.

Microgaming lance des jeux d’arcade asiatiques

Les efforts de Microgaming de percer sur les nouveaux marchés et d’offrir les meilleurs produits à leurs clients ont porté fruits.

La société a annoncé le lancement imminent de deux nouveaux produits – Pachislo et Pachinko, qui saisit le style réaliste et authentique des jeux japonais.

L’offre comprendra deux jeux Pachislo à trois rouleaux et cinq lignes payantes et un jeu de Pachinko.

Ces jeux seront offerts aux opérateurs de casinos comme des produits autonomes du large portefeuille Microgaming.

« Microgaming a toujours été un pionnier des produits innovants et le lancement de Pachislo et Pachinko ne fait pas exception », a déclaré Mike Hebden de Microgaming.

« Cette dernière proposition a démontré notre engagement à explorer de nouveaux marchés et d’adapter notre offre à une gamme plus diversifiée d’opérateurs et de joueurs », a-t-il ajouté.

Bien qu’il n’y ait pas une date précise pour la sortie des jeux, cela devrait se passer bientôt, car Migrogaming a déjà publié un communiqué de presse.

Les jeux seront disponibles dans une variété de langues et devraient plaire aux joueurs du monde entier.

« Nous avons travaillé dur pour faire en sorte que notre nouveau répertoire de jeux saisisse les images, les sons et la logique des jeux authentiques Pachislo et Pachinko », a confié Hebden.

Cryptologic se lance sur le marché des jeux mobiles

La confrontation juridique entre Cryptologic et Marvel est finie, et l’avenir des machines à sous aux super-héros semble plus prometteur que jamais.

La bataille juridique entre ces leaders de l’industrie ne semble pas aussi importante que les combats légendaires entre Spiderman et Docteur Octopus, mais pour les joueurs qui aiment les casinos mobiles, les résultats pourraient s’avérer plus intéressantes encore.

La dispute entre les casinos utilisant le logiciel de jeu Cryptologic et Marvel étant réglée, les deux sociétés sont prêtes à poursuivre leur partenariat. Entre autres choses, Cryptologic a annoncé qu’il produirait bientôt des jeux de casino mobiles. C’est un développement important, car jusqu’à présent, Cryptologic ne les a pas inclus dans son offre. L’offre comprendra les versions adaptées de ses 35 jeux de marque, mais également de nouveaux titres, comme The Avengers.

Depuis 2005, Cryptologic a un accord exclusif avec Marvel, le géant de l’industrie des bandes dessinées. Même si leur contrat a eu une clause d’exclusivité, un an après que le partenariat a été conclu, Marvel a signé un accord similaire avec Playetch. Cryptologic a considéré que cela violait les termes de son contrat avec Marvel et a mis en question les redevances. L’affaire a finalement été résolue, Cryptologic et Marvel signant un nouvel accord mutuel qui sera considéré comme « non-exclusif ».

Pour les consommateurs, ce sont de bonnes nouvelles, parce que les produits Marvel pourront être utilisés aussi par d’autres sociétés de logiciels, en plus de Cryptologic et Playetch.

Microgaming présente quatre nouveautés

Microgaming, la société de logiciels de jeu basée à l’île de Man, a lancé au mois d’octobre sa tranche de nouveau jeux, qui compte quatre machines à sous vidéo riches en fonctionnalités.

« Dolphin Coast » est une machine à sous à cinq rouleaux, de multiples façons de gagner dont le thème est celui des aventures sous-marines, mettant en vedette des créatures vivement colorées, des tortues aux méduses et aux hippocampes.

Lorsque trois, quatre ou cinq symboles « dolphin » apparaissent, les joueurs peuvent gagner jusqu’à 25 tours gratuits. Lorsque le symbole spécial « Dolphin Coast Wild » apparaît sur le troisième rouleau, le Bonus Wild Dolphin, invitant le joueur à choisir l’un des trois dauphins et dévoilant un mystérieux multiplicateur de jusqu’à 4x sur les gains.

« Monsters In The Closet » est une machine à sous à cinq rouleaux et 50 lignes de paiement avec de multiples possibilités de bonus, des symboles wild, scatters, multiplicateurs et tours gratuits. Tout cela, dans un jeu divertissant, qui donne des frissons car il est peuplé de personnages de Halloween.

Le taureau monstre aux yeux rouges est le symbole scatter de cette offre et quand trois, quatre ou cinq symboles apparaissent sur les rouleaux, les joueurs peuvent gagner eux-mêmes douze tours gratuits où les gains sont triplés. Le symbole wild du jeu est « Monsters in the Closet », qui aide à construire des combinaisons gagnantes.

Un autre symbole important est le « Skull Key », qui « ouvre » le bonus « Monster Closet », à condition qu’il fasse trois apparitions sur les rouleaux. Le jeu bonus peut ouvrir d’autres portes aussi, celles du « Scary Slam Bonus » et du « Haunted Destination Bonus ». Les prix vont jusqu’à 20 000, pouvant être triplés en utilisant les tours gratuits.

« Tiger’s Eye » est une machine à sous vidéo à 40 lignes de paiement qui emmène les joueurs dans la jungle épaisse de l’Inde et leur offre des symboles wild et scatter, des tours gratuits, des multiplicateurs et une option de jeu où les gains peuvent être doublés ou quadruplés.

Lorsque le symbole « Golden Tiger » apparaît sur les rouleaux, cela apporte la possibilité de grandes récompenses. Trois ou plus de symboles pareils apporteront aux joueurs 10 tours gratuits, avec un multiplicateur qui augmente avec chaque tirage jusqu’à un maximum de 10x.

« Steinfest » est une machine à sous à cinq rouleaux et neuf lignes de paiement qui invite les joueurs au Festival allemand de la bière. Le village allemand où le festival se déroule permet au joueur de réaliser des combinaisons gagnantes, avec l’avantage supplémentaire que durant les tours gratuits, les wilds sont généreusement doublés.

Plusieurs jackpots Microgaming décrochés

Les casinos en ligne utilisant le logiciel Microgaming ont eu une semaine chargée et la flopée de joueurs qui ont joué aux machines à sous ont vu beaucoup de jackpots décrochés pendant le week-end 25-26 septembre 2010.

Mega Moolah Major a été le dernier des grands jackpots, touché le 27 septembre. Le jackpot a offert à un chanceux 22.396$. La très populaire machine à sous a payé aussi 15.000$ trois jours auparavant, près de 40,000$ cinq jours auparavant et encore 36,076$ six jours auparavant.

Fruit Fiesta a versé 36.749$ et Wowpot a payé 17.446$. Ces deux jackpots ont été les deux touchés le 25 septembre. Et ça fait un peu plus de deux semaines depuis que le dernier jackpot Wowpot a été gagné. L’augmentation des gains a déterminé beaucoup de gens à choisir tel ou tel casino.

« J’aime jouer aux machines à sous Mega Moolah, car je peux utiliser diverses devises et j’ai la chance de remporter une partie des jackpots », a déclaré un joueur en ligne. « La fin de l’été est le moment le plus propice pour moi, alors j’attends avec impatience les deux prochaines semaines ».

Les récents gagnants font valoir que le début de l’automne est également un bon moment pour jouer aux machines à sous. LotsaLoot, l’une des plus populaires machines à sous de Microgaming, et CashSpash, les deux ont été décrochés le 28 septembre. Le jackpot LotsaLoot a offert 35,526$ et celui de CashSplash, 53,485$.

Les machines à sous modernes et leur caractère aléatoire

Le hasard joue le rôle principal dans les jeux de machines à sous. A trois ou à cinq lignes payantes, mécaniques ou électroniques, la clé de paiement pour une machine à sous est le caractère aléatoire des tours et des images qui surgissent. Le principe de l’aléatoire est le même aujourd’hui qu’à l’époque où Charles Fey a créé la première machine à sous « Liberty Bell », en 1895.

Bien sûr, la plus grande différence est que les machines à sous sont maintenant contrôlées par un microprocesseur au lieu des roues mécaniques. Dans le cas des machines à sous mécaniques, les chances de gagner se basaient sur la probabilité déterminée par le nombre et la fréquence des symboles sur chaque rouleau. Les machines à sous contrôlées électroniquement sont vraiment aléatoires.

Les premières machines à sous ont été actionnées mécaniquement. « Liberty Bell » a offert son plus gros jackpot lorsque trois photos de la cloche se sont alignées. Inutile de dire, sur chaque rouleau, il y avait moins de photos de la cloche que n’importe quel autre symbole. Mais ces appareils pouvaient être détraquées ou fixées de manière à modifier les probabilités.

La génération ultérieure a été celle des machines à sous électro-mécaniques, combinant les moteurs électriques et les roues mécaniques. Cela les a rendues plus fiables et plus contrôlables par le casino.

Tout cela a changé en 1984 les premières machines totalement informatisées ont été introduites. Ces machines ne dépendaient plus des probabilités, mais des nombres vraiment aléatoires. Dans les termes inspirés d’un spécialiste, il y avait un Dieu dans la machine – le générateur de nombres aléatoires (RNG). Ce générateur avait pris le contrôle et il était devenu impossible de prédire les résultats ou de casser le mécanisme.

Comment fonctionne-t-il, ce nouveau mécanisme? A l’intérieur de chaque machine à sous il y a un microprocesseur avec un générateur de nombres aléatoires qui produit constamment des suites de numéros, même quand il n’y a aucun joueur à la machine. Chacune de ces séries de numéros correspond aux symboles sur les rouleaux. Chaque symbole a son propre numéro.

Dès qu’un joueur place les pièces dans une machine et tire la manche (ou appuie simplement sur le bouton), la suite de numéros générés à ce moment-là est capturée et transférée aux rouleaux. Le tournoiement des rouleaux n’influence pas le résultat. Le logiciel est celui qui contrôle le résultat et le pourcentage du paiement et qui maintient l’avantage de la maison sans déviations.

Nouvelles machines à sous « Le Seigneur des Anneaux » par Microgaming

Il n’est plus question que d’un mois: la société Microgaming décrochera le jackpot en lançant la machine à sous vidéo inspirée de la superproduction « Le Seigneur des Anneaux »!

Les rumeurs récentes sur un accord Micorgaming-Warner Brothers pour la production de la nouvelle machine à sous, ont enfin été confirmées et on n’a plus trop à attendre!

Le nouveau jeu sera dans les casinos en ligne utilisant le logiciel Microgaming à partir du mois de septembre 2010. Mais il ne s’agit pas tout simplement d’un seul jeu: « Le Seigneur des Anneaux » offrira aux fans des machines à sous trois jeux d’un seul coup.

Les trois jeux seront créés autour des trois parties de la saga: La Communauté de l’Anneau, Les Deux Tours et Le Retour du Roi. Justement dans l’ordre chronologique et avec la publicité et l’animation inhérentes à chaque lancement. La date officielle de sortie n’a pas été annoncée, ce qui fait la surprise d’autant plus palpitante.

Microgaming est une marque très bien connue dans l’industrie des jeux en ligne et primée pour la production des machines à sous vidéo. Après l’énorme succès qu’elle a eu avec Thuderstruck et Tombraider, l’arrivée du « Seigneur des Anneaux » donne lieu à de grands espoirs pour l’avenir.